L’accueil de Soi grâce au Yoga et à la Cnv :-)

lechangement

Namasté

Je vous souhaite une année 2017 à la hauteur de vos aspirations…je vous souhaite la douceur, l’accueil de tout votre Être et la Bienveillance infinie 😉

J’ai eu envie aujourd’hui de vous interpeller sur les liens étroits entre Yoga et Communication non violente. Vous savez peut-être que Marshall Rosenberg, fondateur de la Cnv, s’est beaucoup inspiré de Gandhi et du principe Ahimsa ( terme sanscrit qui signifie non violence et bienveillance pour tout être vivant ) de la culture hindouiste.

En CNV ce ne sont pas tant les mots qui sont importants. En yoga ce n’est pas tant la souplesse ou la difficulté de la posture qui est importante.

Les deux processus se retrouvent dans la même primauté de l’attitude d’attention persistante, d’écoute et d’accueil

Chacun peut appliquer les phases de la CNV comme une méthode de communication, mais ce qui fait que cela devient de la CNV c’est la Présence, l’attention réelle à l’autre, à qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il ressent, ce dont il a besoin, ce qu’il demande et aussi l’attention à soi-même.

Chacun peut faire du stretching (et les étirements ne sont pas forcément néfastes pour le corps), mais ce qui fait que l’exercice est qualifié de yoga c’est la présence, l’attention réelle à ce que je vis, à qui je suis, ce que je ressens, ce que je fais et, une fois transposé au quotidien, l’attention à l’autre.

La CNV n’a pas l’intention d’amener l’autre quelque part. Ce n’est pas une technique de manipulation.

Le yoga ne vise pas à donner un corps parfait (exempt de maladie et de vieillissement), ce n’est pas une technique athlétique.

Leur force principale réside dans le lâcher prise.

En CNV, il s’agit de lâcher les stratégies, les moyens, l’esprit de manipulation. En yoga, les objectifs, l’idée de performance, l’esprit de compétition.

L’essentiel est d’établir la relation avec soi-même et avec l’autre, ou l’Autre ou le Soi, pour notre plus grand bonheur et de répondre à une aspiration profonde de connexions, de plénitude et de non-séparation.

Les choses les plus compliquées sont constituées d’éléments simples. Mais les choses simples ne sont pas forcément faciles à accomplir.

En yoga, il est un certain stade où le corps est porté. La position devient naturelle ou bien la tension est telle qu’il faut lâcher.

Pour vivre pleinement la CNV, il est aussi nécessaire de lâcher la méthode, de devenir naturel et de se laisser porter.

Le yoga et la CNV représentent des occasions d’apprendre à prendre conscience et à identifier nos besoins.

Après chaque exercice, un temps est consacré à observer la sensation produite par la posture (dans le corps ou sur le mental).

La conscience du ressenti, durant et après la posture permet d’apprécier la relation à soi-même, en lien direct avec la CNV.

telechargement

Se découvrir, c’est beaucoup jouer avec ses limites, les apprivoiser,  les accepter.

Chercher à dépasser ses limites à force de volonté, aboutit à créer des exigences et des résistances contreproductives corporellement et, en CNV, quand l’objectif devient d’emmener l’autre quelque part, à le manipuler ou à le forcer.

L’accueil de la limite, vécue comme respect de soi ou de l’autre (dans la CNV et le yoga) apporte l’apaisement et des possibilités d’épanouissement. Il amène aussi l’abandon de la performance, du désir de prouver une capacité ou une valeur. Il amène encore à ne plus défendre une image ou une croyance. Cela permet d’apprécier la flexibilité, la mobilité des limites qui changent au gré des circonstances et du lâcher prise.

La finalité d’une écoute respectueuse de soi c’est d’arriver à agir dans un tel respect de ses limites qu’elles seront toujours approchées mais jamais atteintes.

Un critère essentiel des exercices de yoga est d’être dans la sensation, attentif aux perceptions, ce qui libère l’esprit, ralenti le flot des pensées, permet au corps de récupérer.

L’empathie nécessite au niveau corporel un espace de disponibilité par un centrage interne avec apaisement et immobilité, pour devenir sensible au rythme de l’autre, et enfin pour pouvoir se décentrer et accueillir l’autre.

L’empathie s’accompagne de la synchronisation des rythmes de deux protagonistes, tant au niveau de la gestuelle, que de la respiration ou de la voix.

La tranquillité de l’assise du yoga aide à adopter le rythme, généralement lent, de ce qui est vivant en profondeur.

Yoga et CNV cultivent la lenteur, savourent le rythme de la vie dans sa nature non précipitée, ils développent le lien avec le mouvement lent de la vie.

En yoga, pas besoin de posture élaborée, ni de souplesse, ni de performance.

En CNV, pas besoin de vocabulaire encyclopédique ou académique.

Pour percevoir les émotions une certaine détente est nécessaire afin de diminuer le filtre des tensions internes.

La volonté intrusive ou abusive risque de gâcher le plaisir, de couper la communication authentique, de léser le corps  en yoga, de se répercuter au niveau psychosomatique en CNV.

La détente permet de garder le sourire dans une posture de tonus musculaire et de la vivre avec plaisir, tout en appréciant les bienfaits.

Elle permet aussi de rester à l’écoute de soi et des autres en situation de conflit.

La CNV développe la capacité à vivre le conflit, à y trouver une source de vie.

La fuite, l’évitement du conflit perpétue la tension qui est à l’origine de la violence. Cette violence peut se diriger vers l’extérieur ou être somatisée.

En yoga, être détendu c’est voir les tensions et les accepter.

En CNV, le non-jugement c’est l’accueil des jugements.

Les tensions physiques et psychiques sont révélatrices des mêmes schémas.

L’attention au corps est une opportunité de prise de conscience de l’état global de l’individu, émotionnel et psychique, aux vues de l’incidence d’un niveau sur l’autre.

Prêter attention aux états psychiques, émotionnels et corporels et vérifier leur adéquation, leur équilibre, pour mieux répondre aux besoins de l’instant.

La CNV et le yoga mènent conjointement l’humain vers son accomplissement et la connaissance de soi.

En yoga et en CNV ne pas vouloir emmener l’autre ni soi-même quelque part, lâcher prise, abandonner la performance, le perfectionnement, l’exigence, n’empêchent pas l’activité, l’affirmation et l’engagement.

C’est le détachement envers le résultat qui permet la souplesse nécessaire au mouvement et l’écoute nécessaire à la communication.

source :Jean-Phillipe faure et Rémi Leseigneur – juin 2011 – http://www.voie-de-l-ecoute.com/

Si vous souhaitez en savoir plus sur la CNV, je vous invite à lire « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs » de Marshall B. Rosenberg, pour vous donner une idée claire du processus.

La CNV étant un processus qui se pratique, avant tout, si vous souhaitez entrer dans le vivant de ce processus, vous pourrez suivre l’une des formations animées par des formateurs et formatrices certifiés du CNVC :
– En France : http://www.cnvformations.fr
– En Belgique : http://www.cnvbelgique.be
– En Suisse : http://www.cnvsuisse.ch

L’actualité de Corps à Coeur :

  • Stage Yoga/Tantra et Cure ayurvédique au Kérala : du 4 au 19 fevrier 2017 – complet
  • Stage : Initiation à L’Ayurveda et au massage Abyanga du 24 au 26 mars 2017 – reste 6 places
  • Stage : Initiation à L’Ayurveda et au massage Abyanga du 9 au 11 juin 2017 – inscriptions ouvertes ( places limitées).

A venir : Stage résidentiel d’été en Juillet – Randonnée / Yoga / Ayurveda dans les hautes Alpes 🙂

Voyage dans l’himalaya en fev 2018 – Yoga/Ayurveda/trek – Retour aux sources sacrées du Gange

Publicités

5 réflexions sur “L’accueil de Soi grâce au Yoga et à la Cnv :-)

  1. Si vous souhaitez en savoir plus sur la CNV, je vous invite à lire « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs » de Marshall B. Rosenberg, pour vous donner une idée claire du processus.
    La CNV étant un processus qui se pratique, avant tout, si vous souhaitez entrer dans le vivant de ce processus, vous pourrez suivre l’une des formations animées par des formateurs et formatrices certifiés du CNVC :
    – En France : http://www.cnvformations.fr
    – En Belgique : http://www.cnvbelgique.be
    – En Suisse : http://www.cnvsuisse.ch

    Isabelle Padovani, formatrice certifiée du Centre pour la Communication NonViolente

    • Bonjour Isabelle
      j’entends que tu trouve ( ou qqun de ton équipe ) que ces informations manquaient donc à mon article 🙂
      Effectivement, c’est toujours bien de rappeler au public les magnifiques ressources de Marshall…et aussi l’interet de faire les stages avec des formateurs certifiés !
      je te remercie donc d’apporter ta pierre à ma sensibilisation à la cnv auprès de mes abonnés.
      Par contre, je suis étonnée de ta ( votre) rapidité à réagir à mon article. Avez vous mis en place une veille sur le web?….afin de traquer les articles sur la cnv ? et de vérifier les sources et les infos transmises ? juste par curiosité 😉

      Merci encore pour ton travail de transmission de la Cnv et de son interet dans toute démarche spirituelle 🙂

      belle journée
      Chrystelle

      • Coucou Chrystelle,
        Pour répondre à ta question, non, pas de mise en place de « veille sur Internet » : j’ai juste vu passer ton post dans un groupe CNV sur Facebook, j’ai lu ton article et comme je n’ai pas vu en fin d’article les références permettant au grand public intéressé par la CNV de pouvoir s’y former, j’ai posté les sites de référence…
        Merci pour cet article et je te souhaite tout le meilleur, à la fois en Yoga et en CNV !
        Chaleureusement,
        Isabelle Padovani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s