non classé

Être authentique à l’infini que Je SUIS…

   

TA TERRE ATTEND l’OFFRANDE…de toi même

Beaucoup croient comprendre et s’enferment dans de soi-disant compréhensions spirituelles, peu font le choix d’être ouverture, peu font le choix de l’innocence qui accepte de s’ouvrir à l’infini et de déposer les habitudes désuètes avec toujours plus de discernement.

Car l’invitation est bien au discernement. La porte s’est ouverte et peu font le choix de l’ouverture.

Peu font le choix de s’incliner, de se taire et de se laisser remplir ou imprégner de cette énergie radicalement neuve. Personne ne connaît encore le mode de fonctionnement en harmonie avec cette énergie.

Beaucoup croient savoir et comprendre. Et merveilleuse est l’innocence de ces quelques-uns  qui choisissent d’écouter.

La porte ouverte, l’humanité l’a bien compris, signifie quitter le monde mental pour rentrer dans l’infinie simplicité. Il ne s’agit pas d’ajuster d’anciens modes de fonctionnement. Il ne s’agit pas de se crisper dans des vestiges de rigidité égotique…..Et quelquefois les vestiges prennent des déguisements remplis de charme.

Quitter le monde mental implique une autre fréquence, un autre fonctionnement. La base est d’accepter l’ouverture, et d’accepter et de choisir d’être guidé, d’accepter et de choisir d’être écoute. Personne ne connaît le mode de fonctionnement de la dimension d’ouverture.

Être écoute implique l’intransigeance de déposer les ornières ou de déposer les cristallisations qui coupent de la possibilité d’être écoute.

Croire savoir, croire comprendre. Le mental en effet peut croire comprendre les mécanismes de son fonctionnement et espérer ainsi les transcender, cela est un leurre.

La première étape est d’intensifier la verticalité. Intensifier la verticalité implique intensifier la plénitude. Il ne s’agit pas d’austérité. L ’invitation est de déposer toutes ses tensions, tous ses efforts, l’ascèse même.

Déposer l’ascèse et retrouver l’intransigeance de l’authenticité.

Voyez-vous la nuance.  L’intransigeance de l’authenticité à être ouverture. Cela implique ne s’appuyer sur aucun des vestiges de savoir.

La structure mentale s’inquiète peut-être. Alors pourquoi avoir appris ? Pourquoi tant d’ascèse ? On pourrait dire comme les marches d’un escalier, on grimpe les marches et vient un moment où l’escalier doit être transcendé. L ’escalier nous mène à un autre plateau ; sur ce plateau, des lois qui lui sont propres, l’éternel nouveau.

Quitter l’ascèse et retrouver l’intransigeance de l’authenticité. Que signifions-nous concrètement ?

Savoir que je ne peux savoir l’insaisissable.

L ’insaisissable ne peut être cerné. Il ne peut être approché. Il peut être incarné par ceux et celles qui choisissent l’humilité de sortir des croyances de savoir pour vénérer l’insaisissable dans sa nature.

On ne peut comprendre l’insaisissable, on ne peut le capturer, on ne peut l’enfermer. On peut l’honorer par cette intransigeance offerte à l’humilité totale qu’est l’ouverture, à cette puissance totale qu’est l’humilité. L ’attitude alors est verticale, ouverte.

Le point de référence est l’émerveillement, l’émerveillement d’être le merveilleux. Le point de référence est l’éternel au-delà.

Sont transcendées alors toutes les limites des croyances de savoir ou de comprendre. Et avec cela sont transcendées les habitudes, les habitudes de fonctionnement du je qui dirige et cherche à imposer de vieilles structures.

Avoir l’intransigeance, avec passion et émerveillement, de déposer les vieilles structures. Incluses dans ces structures à déposer sont toutes les croyances relatives au savoir, au comprendre. Accepter de vénérer l’insaisissable à travers son incarnation.

Voyez la subtilité. Unique est cette ouverture. Et si l’on voit l’histoire du temps, unique est ce moment où le temps émerge dans l’éternel.

La base reste l’assise verticale qui ouvre à l’éternel au-delà. Car vertical est l’infini. L ’attitude est de déposer et de rendre.

L ’attention est sur la plénitude inhérente à l’infini.

L ’attention est intense. L ’attention est alignée à l’intention d’authenticité. Quelle authenticité ? Non celle d’une personne qui croit se connaître et croit devoir afficher les méandres de sa personnalité. L ’authenticité à cet Être de splendeur, incarnation de l’infini silence, incarnation unique.

Découvrir cette unicité. Très peu ont compris que cette unicité n’est pas figée mais se déploie, se découvre et s’autodécouvre, si l’on accepte de s’incliner et de se taire.

 S’incliner et se taire sont inhérents à la nature de l’Être, et inhérente à cette nature est la nature de jaillissement de splendeur. L ’Être ainsi s’auto-découvre et s’auto-dépasse, et justice est rendue à la vie.

Ce que la majorité n’a pas compris, c’est qu’il ne s’agit pas de polir la structure mentale ou la structure égotique comme on polit un joyau, il s’agit de les offrir. Et les offrir est infiniment intransigeant. La seule référence alors est s’incliner, se taire et s’appuyer sur la plénitude inhérente à l’authenticité d’être.

L’invitation est d’offrir l’attachement aux ressentis, aux histoires, aux expériences, tout en restant être de ressenti et d’expérience….

L ’attention est à l’intransigeance d’offrir.

Peu, très peu, infiniment peu, dans ce moment d’ouverture, acceptent l’intransigeance de cette offrande éternelle. Et peu, très peu comprennent que l’intransigeance implique de déjouer les masques les plus fins et les plus subtils des structures égotiques.

Il est aisé de dire que la terre s’est ouverte et de cristalliser l’ego dans une démarche d’ouverture qui n’est qu’un faux-semblant basé sur de faux critères désuets. Beaucoup croient comprendre et se cristallisent dans une autre histoire, celle de l’ouverture.

L ’humanité, après tout, s’est cristallisée dans bien des spiritualités, les brandissant comme on brandit un étendard, l’étendard du « je sais ».

Très peu choisissent de se laisser guider et d’accepter l’intransigeance et la passion, la guidance.

Et comprenez-le, CE NE PEUT PAS ETRE UN RESSENTI, car les ressentis ne sont que des reflets, des cristallisations ou des appropriations.

Ce ne peut qu’être l’infini service de l’attention tout offerte à cette plénitude inhérente à la nature de l’infini silence.

L ’attention tout offerte donne vie. L ’attention est le point d’appui. Le point d’appui n’a pas sa base sur un ressenti qui serait une chimère, le point d’appui a sa base sur l’intention d’authenticité.

Être authentique à l’infini que Je Suis.

Très peu, infiniment peu, comprennent la nuance et l’intransigeance, et très peu, infiniment peu, connaissent l’exaltation liée à cette intransigeance, l’exaltation d’être le oui vivant.

Beaucoup ont cru comprendre mentalement, polissant leur structure mentale ou leur structure égotique comme on polirait un joyau dans l’intention sincère d’offrir un jour le joyau à l’infini, un jour.

Un jour ? Quel jour ? Dans l’infini du temps, quel autre jour que maintenant ?

Alors le point d’appui, et le point de référence, est la chute libre.

Tous les critères sont déposés et l’ouverture implique « j’accepte l’insaisissable, j’accepte de servir l’insaisissable de l’Être que Je Suis en l’honorant, en n’essayant plus de le capturer ou de l’emprisonner dans quelque savoir ou quelque croyance ».

Alors l’Être s’incline et se tait car inhérente à la nature de l’Être est l’innocence et l’humilité de l’émerveillement.

Alors s’enclenche, pourrait-on dire, un autre mode de fonctionnement. Ce mode de fonctionnement a des implications dans toutes les couches de la structure de l’individualisation.

La structure mentale dissoute laisse place au discernement de l’intellect le plus fin. L ’intellect le plus fin sait que l’on ne peut connaître l’insaisissable.

Là aussi, l’émerveillement n’est pas comparable à ce que la structure mentale a pu comprendre de l’émerveillement. Voyez, la découverte est infinie. C’est cela l’invitation de la porte ouverte, une découverte infinie, en ayant déposé tous les critères et toutes les références.

Là aussi, le cœur s’auto-découvre dans son éternel nouveau.

Seuls les rares qui acceptent l’humilité et l’émerveillement d’offrir tous les critères s’ouvrent à l’ouverture et au Rayonnement véritable.

…Et dans le jeu de la multidimensionnalité, chaque facette a le choix, le choix de servir l’inspiration ou le choix de faire semblant d’attendre…

Attendre quelque résonance, attendre quelque événement peut-être, quelque messie, quelque vision, quelque compréhension, quelque allègement ?

Ta Terre attend l’offrande…de toi-même….

Abandonne toi, ouvre toi….

et bon pas-sage à 2018

Namasté

Chrystelle

source :  http://www.anandamath.free.fr

 

Publicités
non classé

Sommeil et Insomnie: les remèdes de l’Ayurveda

 

L’ayurveda recommande comme remède à l’insomnie :

De recevoir un massage abyangha relaxant une fois par mois.

De prendre de l’ASHWAGANDHA : En cas d’épuisement nerveux, de surmenage, de fatigue chronique, d’insomnie, d’anémie, de perte de mémoire ou maladies qui touchent la dégénérescence du cerveau, de convalescence, de faiblesse oculaire, de déficiences des tissus (sclérose en plaques, rhumatisme, stérilité masculine ou éjaculation précoce, paralysie, baisse de libido autant au féminin qu’au masculin…), débalancements menstruels, ménopause, glycémie.

Préparation : Faire bouillir 1 c. à tablede racines d’ashwagandha dans 1/2 verre d’eau + 1/2 verre de lait végétal avec des épices (cardamome + gingembre + cannelle) jusqu’à ce que cela réduise de moitié. En cas de fatigue chronique ou insomnie chronique : Ashwagandha + noix de muscade 

Si vous choisissez de la poudre d’ashwagandha, 1 c. à thé ( voir onglet produits ayurvédiques ici )

à prendre 2 fois par jour, 60 min avant les repas ou 2 h après le repas

  • Massez vous les pieds avant de vous endormir, cela permet de ralentir le système nerveux.
  • L’huile de massage avec des racines d’ashwagandha améliore les tissus, augmente la résistance et tonifie l’ensemble des tissus et le système nerveux.

source : https://yoyogiretreats.wordpress.com/2017/01/23/sommeilinsomnie-plante-adaptogene/

Bon repos !

Chrystelle

« Je pense que la carence de sommeil ou le manque d’un sommeil reposant et satisfaisant est l’un des plus gros problèmes contemporains de la santé. Un sommeil reposant est le seul moyen de réparer le système nerveux.

Après trois jours consécutifs sans sommeil, la réponse de stress est si élevée et la réponse du système immunitaire, si basse que toute la santé est en danger. Le métabolisme ne conçoit pas qu’on se mette dans une situation aussi stressante sans être soumis à des conditions de vie menaçantes. Alors même que le corps est complètement épuisé, il va garder comme priorité de rester hypervigilant tout simplement parce que, dans l’histoire de l’évolution de notre espèce, la seule condition qui requiert une telle réponse est d’être poursuivi par un prédateur. Le moindre bruit active un signal d’alarme – pour éviter une menace potentielle – la branche d’un arbre qui frotte sur le…

View original post 756 mots de plus

non classé

La Paix véritable

paix

Caché dans le coeur de l’être humain, il y a cette soif de Paix.

La Paix qui n’est pas l’abscence de guerre. La Paix qui est le fruit de communion.

La Paix n’est pas une fleur que l’on cueille dans le jardin. La Paix c’est comme du pain.

Il faut acheter du terrain, l’ensemencer, retirer les mauvaises herbes…il faut récolter le grain, faire la farine, et faire ensuite le pain.

C’est un Travail, un Saint Travail.

Il faut savoir travailler sur ses peurs, ses compulsions, ses angoisses . Parfois, se laisser habiter par nos peurs, sans toutefois se laisser controler par elles.

Il faut créer des lieux où les êtres humains puissent se rencontrer en sécurité et se rendent compte de leur profonde humanité.

Car c’est en acceptant notre fragilité d’être humain que l’on commence à danser ensemble et à célébrer la Vie…

Jean Vanier

Philosophe, écrivain et humaniste reconnu, Jean Vanier est le fondateur de deux organisations internationales consacrées aux personnes ayant une déficience intellectuelle: L’ARCHE et FOI ET LUMIERE.

 

 

non classé

Activez cette nuit votre potentiel de Lumière

Bonsoir à tous et à toutes !

Ce soir, nous avons une nuit de Pleine Lune exceptionnelle pendant la nuit de Noël !  40 ans que cela n’était pas arrivé…

big-117104fea

Ici, il s’agit de connecter avec l’energie de la Maternité, symbolisée par Marie, qui la nuit de Noël a enfanté du Christ.

Comme Marie, et comme la Lune, soyons pleins de cette energie de Lumière…et accouchons de nous-même ! Toutes les energies de Terre-Mère sont reunies ce soir pour vous soutenir dans ce processus !

Méditions, prions pour que la Lumière renaisse après une année 2015, ponctuée d’évenements sombres qui ont marqué chacun de nous…et nous ont rappelé à notre fragile humanité, ainsi qu’à notre triste habitude à sombrer dans la dualité, choix  permanent entre ombre et lumière, qui nous épuise et ne nous satisfait plus.

Saississons pendant ces 24h l’opportunité de préparer notre Matrice pour activer notre Potentiel ( Pot EN Ciel ) pour l’année nouvelle qui vient et pour nous rassembler dans l’Unité de tous nos coeurs connectés sur l’ensemble de notre planète.

7-126

Nous sommes appelés à co-créer ensemble cette Nouvelle Terre. chacun de nous doit faire son chemin personnel de redemption. Chacun doit trouver son propre « enfant christ » à l’intérieur de lui

Je vous laisse écouter Arouna qui décrit merveilleusement ce à quoi nous sommes invités. Soyons à la hauteur !

 

Je vous souhaite un très Joyeux Noël 2015 !

Namasté

Chrystelle

 

 

non classé, Spiritualité

L’énergie de la rentrée: une opportunité pour REFONDER notre vie !

Bonjour à tous et toutes !

dessin 3 lunes

Grâce à ce bel été ensoleillé, nous avons repris des forces vives pour repartir dans un nouveau cycle d’activités plus ou moins choisies en fonction de nos orientations et de notre chemin d’évolution au sein de la Grande Intelligence Universelle.

La nouvelle lune du 13 septembre dans la constellation de la Vierge nous invite au changement, à la transformation, nos béquilles karmiques valsent !

Cette nouvelle lune correspond dans la tradition de la Kabbale à la fête de Rosh Hashana, et représente le début d’une période de deux jours, le 14 et le 15 septembre, ou il nous est permis d’arrêter le temps ( d’ouvrir une fenêtre cosmique hors du temps linéaire…), de nous poser et de REFONDER notre vie sur d’autres bases. C’est la période de la repentance, et donc des bénédictions ! Comme le premier jour de votre vie, et que les fées se sont penchées sur votre berceau…Que demandez vous comme grâces ?

Il vous est donné ici l’opportunité de semer les graines de vos désirs et aspirations les plus élevées…en laissant aller la négativité et les erreurs du passé. Nous avons tous le courage de laisser aller au plus profond de nos cellules et de notre ADN tous nos liens, blessures, sentiments et engagements karmiques qui ont produit les résultats dans cette vie ci…car le présent est bien souvent en lien avec le passé.

repentance

Alors, nous pouvons boucler la boucle dans la Paix et l’Amour.

Notre plus grand travail du moment est notre TRAVAIL INTÉRIEUR.
Satish Kumar dans le film  » En quête de sens » affirme que nous travaillons bien trop pour notre survie quotidienne. Pour lui, 4h00 de travail par jour serait suffisant afin que tout le reste de notre temps diurne soit consacré à nourrir notre intériorité (esprit, corps, âme, relations…).

Nous ne pouvons pas passer à travers ce « portail » en nous accrochant aux vieux schémas, nous allons sentir tous nos systèmes comme en état de fièvre, pour mieux traverser le tunnel.

Engagez-vous envers VOUS. Feux alchimiques, transformation profonde…c’est comme si nous devions accepter de transformer tous nos métaux intérieurs trop rouillés pour y découvrir notre OR INTÉRIEUR.

À chacun de nous, de choisir sur quel chemin nous souhaitons naviguer.

Prenez le risque. Devenez 100% responsable de ce que vous créez dans votre réalité..créez en ces deux prochains jours le scénario de votre année ! Car tout dans le monde extérieur est un déclencheur pour guérir.

Corps à Cœur est toujours ce lieu privilégié ou vous êtes invité(e) à vous « déposer », à ouvrir une fenêtre en dehors de votre quotidien parfois trop sollicitant, et qui vous coupe de votre temple intérieur.

L’ Agenda 2015/2016 de Corps à Coeur :

23/24/25 octobre 2015 : Stage d’initiation à l’Ayurveda et au Massage Abyanga. Il reste encore quelques places ! Prix : 350 euros ( repas et matériel compris ) Lieu : Espace Mutations à Fontenay aux Roses – Prochain stage : 10/11/12 juin 2016

week-end 5/6 décembre 2015 : Stage d’initiation au massage Udvartana ( massage lymphatique ) pré requis : avoir effectué le stage d’initiation à l’Ayurveda – Lieu : Verrières le Buisson – Prix : 250 euros ( repas et matériel compris )

week-end 16/17 janvier 2016 et week-end du 5/6 mars 2016 : Atelier Quantique de co-création et de guérison avec la Méthode des deux points. Lieu : Espace Mutations – Prix : 230 euros

du 23 janvier au 6 fevrier 2016 : Voyage dans le Kérala – Cure Ayurvédique de 14 jours à Negundolam – Complet – inscriptions ouvertes pour 2017 !

Namasté

Chrystelle

Article inspiré du bulletin cosmique de Ayung :

https://ayungdari.wordpress.com/2015/09/09/bulletin-cosmique-nouvelle-lune-eclipse-solaire-partielle-du-13-septembre/

non classé

L’HISTOIRE DE SHIVARATRI

Bonne fête de SHIVARATRI a tous !
Il est temps pour chacun de nous de TRANSFORMER l ancien en nouveau.. La nouvelle lune de ce jour nous y invite aussi.. Suivez le Courant !

Shivaratri est une fête qui célèbre le jour et la nuit au cours desquels Shiva a sauvé l’univers.

La légende raconte qu’alors que les ‘devas’ (des demi-dieux, des anges) et les ‘asuras’ (des démons) faisaient bouillir l’océan laiteux pour faire apparaître le nectar d’immortalité, ils virent apparaitre à la surface le ‘hala hala’ (le poison). Ils réalisèrent alors avec terreur que ce poison qu’ils avaient fait remonter en surface pouvait détruire la totalité du monde manifesté. Impuissants, ils se précipitèrent auprès du seigneur Shiva pour lui demander son aide. Le soir venu Shiva but le poison, sans l’avaler. Pour ne pas risquer de subir les méfaits du poison, il fallait que Shiva restât éveillé cette nuit-là. Les dieux l’y aidèrent en dansant et jouant de la musique toute la nuit. Shiva garda le poison dans sa gorge, sans l’ingérer. Le poison se transforma alors et Shiva devint bleu.

© Amar…

View original post 220 mots de plus