Stage d’initiation à l’Ayurveda et au massage Abhyanga

       

Si vous avez envie de découvrir l’Ayurveda et ses bienfaits au quotidien et apprendre à devenir votre propre médecin en appliquant des principes simples issus d’une science millénaire…alors ce stage est fait pour vous !

stage d’initation à l’Ayurveda et au massage Abhyanga les 15-16-17 décembre à Le Perreux sur Marne (94)

Ouvert à tous et à toutes, sans pré-requis, je vous propose de pratiquer simplement l’art de vivre pendant 3 jours et de rentrer chez vous en ayant appris comment masser, comment cuisiner et comment rythmer votre quotidien de façon à retrouver votre énergie 🙂

Je vous invite à consulter le programme ici

« Ctte formation fut pour moi un enrichissement inestimable, dans un rythme soutenu, tout en souplesse en largesse de cœur et d’âme, dans une chaleur inconditionnelle et une écoute de toutes les vécus et  interrogations de chacun et chacune.

Une immersion progressive, douce, par une femme soucieuse de nous accompagner pas à pas, dans notre expèriencing du massage abhyanga dans le don et le recevoir.  Trois jours complets dans une atmosphère bienveillante, venant approfondir les sillons de nos chemins de vies.

Mon vécu personnel fut transcendantal, j’ai pu relier mes connaissances instinctives, intemporelles, livresques, une flamme déjà présente a grandit en moi, avec force et tranquillité.

Un grand merci à toi Chrystelle et à chacune des personnes présentes, toutes authentiques et  généreuses – Alexandra ( psychologue)

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’infos 😉

Namasté

Chrystelle

 

Publicités

L’eau que vous buvez est primordiale pour votre santé


bonjour à tous et à toutes

Si vous connaissez les travaux de Mr Emoto (chercheur japonais), alors je ne vous apprendrais rien si je vous dis que nous sommes constitués de 70% d’eau et que en tant que tels, comme l’eau, nous recevons des informations vibratoires en permanence 🙂

Emoto nous a montré grâce à  la photographie au microscope de l’eau ( congelée ) que l’eau transportait et recevait des informations vibratoires. Des expériences scientifiques ont été menées et on a pu observer que les cristaux changeaient d’aspect en fonction des informations ( sonores , minérales , magnétiques ) que l’eau recevait.

Par exemple sur cette photo (ci-dessous) , l’eau à été soumise au rayonnement electo-magnétique d’un téléphone portable…observez à quoi ressemble l’image prise ensuite au microscope .

La même eau a été ensuite informée d’une prière qui se composait des mots  » Amour  » et « Gratitude »…voici l’image que nous obtenons à droite  :

Emoto a obtenu de magnifiques photos de cristaux d’eau sous l’influence de mots positifs ( Bonheur, Joie , Paix) …dignes des eaux de montagne les plus pures.

Si nous sommes aussi constitués d’eau…alors imaginez ce que produit au niveau cellulaire nos 60 000 pensées journalières :-)…pas besoin de mode d’emploi !

En dehors de cela, qu’en est il de l’eau que nous buvons ? Vous savez comme moi que nous ne pouvons pas nous contenter de l’eau du robinet qui contient chlore, calcaire, nitrates, traces de pesticides , de médicaments et de métaux lourds 😦

Certains se retranchent alors sur les eaux minérales en bouteille. Or, en dehors du fait que c’est anti-ecolo ( Tout ce plastique !) , l’eau est soumis à un rayonnement important en supermarché et le temps que l’eau soit consommée, elle a même eu le temps d’absorber certaines matières plastiques. En outre, les minéraux qui la compose sont le plus souvent non assimilables par le corps et  viennent encombrer les reins :-(…donc pas concluant !

Si vous avez opté pour les carafes Brita..nous sommes aussi très loin du compte puisque ça enleve le goût du chlore mais pas les nitrates ni le reste 😦 et vous avez une eau purifiée ( au minima ) mais pas dynamisée ( c’est à dire non informée des qualités vibratoires qui vont faire d’elle un  » remède » à part entière !

Alors voilà ! Moi j’ai décidé d’investir dans une vraie solution ! Je vous présente la fontaine Pimag waterfall de Nikken . À elle seule , elle purifie et dynamise l’eau pour un rapport qualité prix imbattable!

Pi (Pi = Vie) a été découverte au Japon dans les années 70. Des études scientifiques ont permis d’identifier ses particularités physico-chimiques et ses effets sur la santé. La technologie Pi a été combinée aux technologies magnétiques de Nikken pour concevoir la fontaine Pimag (18 années de recherche et de développement).

Ses Particularités : l’eau Pi contient naturellement des antioxydants et des minéraux essentiels qui ont un impact général sur la santé particulièrement sur les artères, le système nerveux, les muscles et les os. Une consommation régulière d’eau Pi contribue à protéger l’organisme contre les maladies et les effets néfastes du stress. L’eau Pi a par ailleurs été identifiée comme un facteur essentiel de longévité, elle élimine les acides contenus dans les tissus, mais a aussi un effet énergétique (tonicité, souplesse, moins de fatigue, meilleure récupération pendant l’effort).

Cette fontaine à reçu le Label d’or de la Water Quality Association aux États Unis (association membre de l’Organisation Mondiale pour la Santé). le Label OR est attribué aux systèmes d’eau réduisant plus de 56 polluants.

La fontaine Pimag est le seul système familial fonctionnant sans électricité réduisant plus de 91 polluants, irritants et métaux lourds.

Aujourd’hui, l’eau en bouteille coûte entre 20 et 50 centimes du litre selon les marques.

La fontaine et le remplacement des filtres revient la 1ère année a moins de 18 centimes du litre puis à moins de 6 centimes du litre les années suivantes.

Les principales caractéristiques de la fontaine :

Filtration sans éléctricité, pas de produits lixiviants ou toxiques (y compris la fontaine elle-même), processus de filtration par gravité qui reproduit l’eau des cascades…matériaux naturels (argiles, pierres, coraux,…) pour reconstituer l’eau Pi, Potentiel Rédox faible et PH élevé, technologie magnétique avancée.

Elle transforme l’eau du robinet en une eau ayant les mêmes impacts sur la longévité que celle découverte à Okinawa.

Cette fontaine à été lancée en France il y’a un an environ et bénéficie encore de son prix de lancement ( 295 euros ) jusqu au 13 novembre ! Ensuite le prix sera de 434 euros ( prix de la fontaine dans les autres Pays européens ).

Les produits de la société Nikken ne se trouvent pas en boutique ou sur le net. Il faut passer par un consultant pour acheter les produits.

Je suis moi-même utilisatrice (heureuse) de la fontaine et c’est tout naturellement que je la propose aux personnes que j’accompagne 🙂

Si cela vous tente , vous pouvez profiter de cette offre exceptionnelle (avant le 13 nov) en vous rendant sur ma page Nikken. Vous pourrez y creer votre compte client et faire votre commande ( livrée en 48h à votre domicile).

Il suffit de cliquer sur ce lien :

http://www.nikkenwellbeing.fr/PWP/Distributor.aspx?DistId=37203201

Si cela vous intéresse, je peux aussi vous transmettre les analyses de l’eau de la fontaine :-)…n’hésitez pas a me contacter par mail ou au 0679675887

Le cristal de l’eau une fois informée du mantra : Om namah shivaya

À la vôtre les amis !!

Namaste

Chrystelle

 

 

 

 

 

Il n’y a pas de mort…

IMG_2267.PNG

Il n’y a pas de mort. Les étoiles ne s’inclinent sur l’horizon
Que pour se lever sur un autre rivage,
Et dans les cieux auréolés,
Elles scintillent pour toujours.

Il n’y a pas de mort. Les feuilles de la forêt ne tombent
Que pour animer l’air invisible;
Les rocs ne se désagrègent
Que pour nourrir les mousses qu’ils portent.

Il n’y a pas de mort. La poussière que nous foulons aux pieds
Se transformera sous les ondées d’été
En grain doré, en fruit sucré,
En fleurs irisées des teintes de l’arc-en-ciel.

Il n’y a pas de mort. Les feuilles ont beau tomber
Les fleurs se faner et disparaître,
Elles attendent simplement que passe l’hiver glacé
Pour sentir à nouveau l’haleine embaumée de mai.

Il n’y a pas de mort. Et bien que nous pleurions
Les formes belles et familières
Des êtres tendrement aimés
Arrachés à nos bras démunis,

Bien que le coeur brisé, sous des vêtements de deuil,
Nous ayons conduit silencieusement
Leurs cendres froides dans le lieu du Repos
En nous répétant: « Ils sont morts! »

Non! Ils ne sont pas morts. Ils n’ont fait que passer
Par-delà les brumes d’ici-bas qui nous aveuglent
Vers une vie nouvelle, plus riche de possibilités,
Dans des sphères plus sereines.

Ils ont abandonné leur vêtement d’argile
Pour revêtir une parure radieuse.
Ils ne sont pas partis dans des lointains perdus.
Ils ne sont pas « perdus. » Ils ne sont pas « partis. »

Bien qu’invisibles à nos yeux mortels,
Ils sont toujours ici. Toujours ils nous chérissent,
Nous, leurs aimés qu’ils ont quittés.
Ils ne nous oublieront jamais.

Sur nos fronts enfiévrés nous sentons par instant
Leur frôlement très doux, tout comme une caresse,
Notre esprit les perçoit, notre coeur
Est réconforté et retrouve son calme.

Toujours présents, bien qu’invisibles,
Les esprits immortels de nos aimés demeurent
Car l’Univers de Dieu est Vie.
Il n’y a pas de mort.

Max Heindel

La Vie n’a pas de sens :-)

La panique, l’angoisse, le désespoir,… n’ont pas à être évités…
Ces sensations ne te veulent aucun mal, elles veulent simplement te dire quelque chose.
Et pour entendre ce qu’elles ont à te dire, il suffit de rester avec elles, de les laisser vivre en toi, de les sentir profondément, d’être présente à elles.
Qu’est-ce que ces sensations, ses émotions te crient ? …

« La vie n’a pas de sens »

En effet, elle n’en a pas ! Elle ne va nulle part et n’a pas de direction.
Le mental n’est pas confortable avec cette idée parce que, lui, ne fonctionne qu’avec le sens qu’il peut donner. Sa survie ne dépend que des projections, des buts, des objectifs, … prévus dans le futur et qui finalement ne font que donner du sens à son propre fonctionnement.

Il fait cela, car il suggère que le bonheur ou la paix se situent dans le futur, quelque part au loin et suite à l’atteinte d’un but quelconque. Or, il n’en est rien, c’est un leurre !
Tu peux en avoir la preuve en regardant ton expérience de plus près. Toute ta vie, tu as atteint (et chercher à atteindre) des objectifs et c’est bien parce qu’il y avait l’espoir d’être plus heureux après, non ?

Et pourtant, c’est tout l’inverse. Il arrive toujours un moment dans la vie où on peut voir que même si tous les objectifs sont atteints, le bonheur n’est pas là. Le constat de cette évidence est souvent fatal et c’est ce qui engendre toutes ces émotions et sensations désagréables.
Ce qui s’écroule et qui a peur, ce n’est donc simplement que la croyance dans le sens que ton mental a donné à ta Vie.

La vie EST son propre sens, vivre est le seul sens. Elle ne demande aucune réalisation ou atteinte particulière pour être et se goûter pleinement. La paix est ce qui est toujours là quand la recherche d’accomplissement s’arrête. Lorsque l’on ne cherche plus rien, quand plus aucune énergie ne s’investit dans un besoin compulsif du genre : changer, améliorer, faire évoluer, vouloir, … cette énergie cesse naturellement. Elle arrête de s’investir quand l’évidence de ce non-sens se dévoile. Quand il est vu, clairement et lucidement vu, profondément réalisé que le bonheur n’est pas la conséquence d’un événement, d’une possession, d’un changement ou d’une acquisition, quand il est vu que rien ne pourra m’apporter ce bonheur, alors la recherche s’arrête.

C’est elle qui n’a plus de sens. Et, se vidant de son sens, elle laisse la beauté de la vie se dévoiler naturellement.
Tu ne vas jamais pouvoir t’éveiller à la présence, c’est une idée mentale fondée sur le même fonctionnement mental. La présence est déjà ce qui est là et c’est déjà ce que tu es, mais la spirale mentale dans laquelle tu es investie t’empêche de le voir et de le reconnaître.

Méditer, lire, jeûner, … dans une quelconque idée d’atteindre quelque chose, ne va pas te faire atteindre une autre destination que celle du mental et de son fonctionnement. Il n’y a rien de véritablement spirituel là-dedans. C’est lui qui devient spirituel ! Il passe d’un objectif professionnel, familial ou matériel, vers un objectif spirituel, c’est tout.

La paix ne peut pas se trouver dans l’atteinte d’un objectif, quel qu’il soit ! La paix c’est la fin de la recherche, la fin de l’intention d’atteindre un objectif.

C’est pour cette raison que je t’invite à rester avec ces émotions désagréables quand elles surviennent, car elles sont bien plus proches de la vérité que quoi que ce soit d’autre dans ta vie. Ces sensations ne sont que le reflet d’un mental qui est apeuré à l’idée qu’il va devoir rester avec une vie qui n’a désormais plus de sens, et pour lui qui ne peut fonctionner que de cette manière, c’est la mort assurée ! Il panique à l’idée de ne plus pouvoir se nourrir (énergétiquement) dans cette vie d’avant, car sans ça, sa survie est menacée.

Ton boulot, ta voiture, tes amis, ta famille, ton argent… tout ce que tu croyais pouvoir t’apporter le bonheur est vu comme inefficace. La croyance même dans le fait que toutes ces réussites pourraient t’apporter le bonheur, est en train de s’effondrer.

Alors, oui, cela est assez difficile à vivre. Tu vois tous ces efforts pour rien ! Mais, dans ces moments, aussi pénibles soient-ils, une grande porte s’ouvre et il ne faudrait qu’un pas pour que la vérité se dévoile. Il suffirait de ne pas chercher à rebondir, de ne pas chercher d’autres efforts à faire, de ne pas chercher d’autres réalisations à atteindre, y compris celles plus spirituelles.

Sans quoi, tu verras que de nouveau ton fonctionnement se remet en marche, simplement en changeant de direction, simplement en cherchant de nouveaux buts.
Sans quoi, tu referas les mêmes erreurs… De nouveau tu feras des efforts pour méditer, vivre dans le moment présent, faire des pratiques..
Et si tu es très sincère avec toi-même, tu pourrais voir, que de nouveau tu cherches quelque chose, un but à atteindre, un objectif, … qui s’appelle sans doute bonheur (ou éveil, paix, ou amour, … c’est pareil !)

Ce n’est pas toujours évident de saisir profondément ce que je tente de pointer tant bien que mal, mais j’espère de tout cœur que tu pourras le voir, car cela t’évitera bien des détours 🙂

Caroline Blanco

Retraite et cure ayurvédique en Inde du sud

Cure ayurvédique authentique dans le Kérala du 3 au 18 fevrier 2018

« Honore et purifie ton corps afin que ton âme ait envie d’y rester » Proverbe Indien

Aujourd’hui, l’Ayurveda a le vent en poupe en France et désormais certains se targuent de proposer « des cures ayurvédiques » à tout va, de 5 à 10 jours, sans médecin qui assure le suivi au quotidien, avec des praticiens peu ou pas formés, sans une diète appropriée et sans les pratiques spirituelles qui devraient les accompagner.

De la même manière, et toujours pour le « Dieu Argent » , beaucoup de lieux en Inde proposent des cures entre 7 et 21 jours, dans des hôtels  «resort» parfois très éloignés de la tradition indienne où ils servent thé, café et petits gâteaux pour séduire le client, au profil «  stressé » qui veut bien « faire une cure à l’indienne » mais surtout pas changer ses habitudes 🙂

Or la qualité d’une cure dépend essentiellement de la compétence du médecin qui suit votre cure, et surtout de l’application drastique des principes ayurvédiques pendant toute la durée de la cure.

Pour être en pleine santé, l’Ayurveda recommande de faire une fois par an une cure ayurvédique d’au moins 14 jours. Une cure d’une durée moindre ne peut pas apporter de bénéfices profonds et durables.

D’ autre part, une cure ayurvédique a pour but la purification et le nettoyage profond du corps (détoxination) afin de lui redonner son plein potentiel d’auto-guérison, de refaire circuler le Prana (énergie vitale) correctement et donc de remettre en état de marche toutes les fonctions vitales de l’organisme. C’est donc un processus qui fatigue le corps, et qui demande donc une totale disponibilité du curiste.

  

C’est la raison pour laquelle, il n’est pas envisageable de combiner « cure ayurvédique » et « tourisme ». Pour des raisons physiologiques d’abord (le corps étant très sollicité par les traitements, le changement de diète et de rythme) mais aussi pour des raisons spirituelles. En effet, la purification du corps devrait être une « pause émotionnelle », une occasion de méditer, de faire un bilan intérieur. Et pour cela, il est préférable de ne pas trop s’agiter à l’extérieur du centre (en excitant les sens…)

Il est recommandé de prévoir aussi une semaine de préparation de la cure, et une semaine de récupération. Si cela n’est pas possible, alors il est d’autant plus important pendant la cure de réduire les activités et les mouvements (qui augmentent le dosha Vata, qui prédomine aux maladies quand il n’est pas équilibré…)

C’est dans cet état d’esprit que je vous propose une cure de 14 jours dans le petit centre keralais Aayukshetram , à 20 km de l’aéroport de Trivandrum, au cœur d’un grand jardin de cocotiers et de plantes médicinales, et dont la philosophie correspond à la mienne. L’accueil y est personnalisé et pour cela ils n’ont pas l’habitude de recevoir des groupes.

 

C’est donc à titre exceptionnel qu’ils m’accueilleront avec un petit groupe de 5 femmes. Nous profiterons donc de cette cure pour célébrer « la Déesse » en Nous, par différentes pratiques et rituels pendant cette retraite indienne.

 

J’accompagnerai le groupe au quotidien par des propositions de Yoga, Qi Qong, méditations, rituels, chants mantras et cercles de parole. Et bien sûr, chacune sera aussi accompagnée de façon individuelle et personnalisée dans ce processus tout particulier, qui peut parfois provoquer des remous intérieurs (libération d’émotions engrammées dans le corps).

Le docteur vous accueillera dès votre arrivée pour une consultation ayurvédique afin de vous prescrire les traitements adaptés à votre déséquilibre du moment, traitements à base de plantes et de massages spécifiques. Des repas végétariens adaptés à la cure seront servis.

Pour vous donner une idée, voici une journée type :

6h/6h30 : lever / dynacharia du matin  (eau chaude, nettoyage de la langue et des dents, élimination)

7h00 à 8h00 : yoga et/ou Qi Qong matinal (réveil du corps en douceur) – Intention du jour

8h00 : petit dejeuner

De 9h à 12h00 : 1er traitement du matin selon les indications du médecin

13h00 : repas

14h00 à 17h00 : 2eme traitement / repos

17h30 à 18h30 : Yoga Nidra et pratiques corporelles

19h00 : diner

20h00/20h30 : Satsang et/ou cercle de parole/ Méditation

21h30 : coucher

Le tarif du séjour est de 1550 euros pour 15 jours sur place. Ce tarif comprend la cure ayurvédique, la pension complète en chambre de deux, et l’enseignement de Chrystelle ( Yoga, Ayurveda, accompagnement personnalisé, guidance du groupe pendant la cure )

Le billet d’avion reste à votre charge ( environ 700 euros ) ainsi que le visa ( 50 euros environ ) et les dépenses supplémentaires sur place.

Ce séjour est prévu pour 5 femmes qui acceptent de s’engager dans un processus intérieur. Il est préférable d’avoir déjà entrepris un chemin de transformation et/ou d’avoir déjà participé à un travail en groupe ( dev. personnel ou travail spirituel) . Nous ferons quelques sorties aux alentours mais l’essentiel du séjour sera voué au retournement intérieur 🙂

Si vous désirez tenter l’aventure, merci de me contacter . Un entretien préalable est nécéssaire afin de savoir si ce voyage est adapté pour vous ( état de santé, état psycho-emotionnel , attentes…etc..) . En effet, une certaine homogenité du groupe  dans sa démarche est nécéssaire à la reussite du séjour.

Une fois l’entretien effectué, un formulaire d’inscription vous est transmis. Votre place est réservée à réception de ce contrat signé avec les acomptes.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’un voyage organisé ( comme en agence de voyage ), mais d’une co-création à laquelle je vous invite. Aussi chacun est tenu responsable de s’assurer convenablement ( assurances rapatriement ou assurances spécifiques ) et de se munir d’un passeport valide et d’un visa en règle.

Merci de lire attentivement les règles du séjour ( dans le bulletin d’inscription qui comprendra le programme précis ) afin de respecter le cadre nécessaire au succès du processus dans lequel vous vous engagez ( horaires,  activités mentionnées dans le cadre du stage, consignes de vie en communauté à respecter…)

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à me contacter au 06 79 67 58 87 ou par mail : ayurvedaquantic@gmail.com

Namasté 😉

  

site du centre de soins partenaire : http://www.aayukshetram.in/

 

 

 

 

 

 

 

Soyez activement passifs

moi la terre

Namasté à tous

L’été est déjà la, et la période des vacances s’annonce. Nous allons pouvoir souffler, changer de contexte de vie pendant quelques temps et ainsi recharger nos batteries.

J’en profite pour vous interpeller sur le sens profond de ce mot « vacances »…ce qui est vacant. Car aujourd’hui « la société des loisirs » qui déteste le vide et l’ennui tend à nous détourner de ce à quoi nous sommes appelés pendant cette période.

Plus largement, cette période de vacances est au final une sorte d’entrainement…à la passivité justement.

Je cite ici un extrait d’un livre de Arnaud Desjardins que j’ai particulièrement aimé « Pour une vie réussie, un amour réussi » :

« En Inde, et dans d’autres civilisations spirituelles, la grossesse était portée aux nues. La femme enceinte était considérée comme une représentation vivante de la Déesse, de la Shakti. Elle était aidée à être activement passive, plus ouverte, plus disponible, plus silencieuse, plus centrée en elle même, pour collaborer à une oeuvre qui la dépasse. cette oeuvre, vous pouvez l’appeler la grâce de Dieu ou la révélation de l’Atman, aucun moyen ordinaire ne vous ouvrira la porte du Royaume des cieux ou de la Réalisation du Soi.

Dans les upanishads, il est écrit : « L’Atman se révele à ceux à qui il veut bien se révéler ». ce que vous pouvez faire, c’est vous mettre et demeurer dans cet état d’ouverture. C’est apprendre par vos efforts, par votre sadhana à devenir passifs, activement passifs, ouverts. Alors, cette Force, cette Réalité, cette Vie qui a des possibilités que votre égo et votre mental n’auront jamais, commence à se manifester à travers vous, à diriger vos actions. Vous vous découvrez une intelligence que vous ne soupçonniez pas, la vérité du moment, comme une vision nouvelle(….)

ça n’est pas seulement une clef qui vous ait donnée pour plus tard, lorsque vous serez murs pour le lâcher prise. Intérieurement, soyez activement passifs, et exterieurement soyez passivement actifs. Dans les deux cas, soyez détendus 🙂

Alors, je vous souhaite de belles vacances activement passives…de vous détendre, et de vous laisser traverser 🙂

Je vous reçois pour les consultations individuelles jusqu’au 26 juillet. Bel été à vous tous !

Chrystelle

Passez à l’action pour votre mieux être :-)

Bonjour à tous et à toutes !
L’été n’est pas loin, c’est le moment de se renouveler, de se nettoyer, et de libérer les toxines au niveau cellulaire !
Alors nous vous avons concocté plusieurs formules aux choix pour vous faire scintiller de lumière 😉
Kit Détox pendant 3 jours : Choisissez entre la monodiète Kitcheri ou un programme liquide Detox de jus de légumes, fruits, laits d’amande et bouillons, le tout 100% bio, livré chez vous.
Vous êtes également accompagné pendant votre cure  si vous le désirez :
  • avec un massage ayurvédique Abhyanga
  • RDV Skype avec Sofia pendant votre detox pour échanger sur votre expérience: Que se passe-t-il dans mon corps, mes organes ou mes cellules pendant ce nettoyage ? Quels sont les défis à relever ? Quels sont les bénéfices de cette cure ?
  • Accès aux cours de Yoga Detox de Sofia en ligne pour vous permettre de soutenir le foie et le système lymphatique

Formule 1 – Mono diète de Kitcheri

Le principe : manger le même plat pendant 3 jours afin de reposer le système digestif et l’idéal pour une mono diète : le kitcheri ! Préparé avec du riz  demi-complet aux légumes et aux épices bio, il est le plat utilisé en Ayurveda pour les cures de détox, car il est très doux et très digeste, ce qui permet au corps de se mettre au repos et d’activer le système d’élimination des toxines.
prix : 85 euros pour les trois jours ( 3 repas /jour)

Formule 2 – Liquid Detox  

Votre kit tout les jours se compose de 5 bouteilles de jus de fruit/légumes ,1 bouteille de lait d’amande, 2 bouteilles de bouillon de miso 100% bio.

Cette cure nourrit le corps sans que les organes digestifs doivent beaucoup travailler. Le bouillon de miso hydrate et fournit des probiotiques, les jus sont super-vitaminés. Plusieurs sont des jus verts (coriandre, persil, épinard ou choux kale) pleins de chlorophylle – pigment vert aux vertus anti-oxydantes et énergisantes
Prix : 120 euros pour les trois jours
Formule 3 : formule 1+ massage detox Abhyanga – Prix : 145 euros

Formule 4 : formule 2 + massage detox Abhyanga – Prix : 180 euros
 
Les deux Programmes nécessitent une préparation qui demande des restrictions alimentaires  progressives à partir de trois jours AVANT le detox aussi bien qu’une réintroduction des aliments progressive après.
Dès votre réservation, Sofia vous contactera pour les détails dans cette démarche, qui élimine progressivement les éléments les moins souhaitables dans notre quotidien avant la détox. 
Profitez de son expérience en nutrition et de son expertise !

Tous les ingrédients sont Bio et Les packages Detox  sont livrés chez vous (aux heures définies avec Sofia).

En complément, je vous reçois dans mon cabinet Corps à Coeur à Verrières pour un soin ayurvédique Detox personnalisé et un accompagnement de votre cure

Pour vous inscrire, contactez Sofia par mail : mouton.perenyi@gmail.com ou par téléphone : 06 85 27 04 12 ( avec la ref: Corps à coeur )

 

Vivre dans un monde en crise Et choisir de vivre Sa vie en Conscience

 

2014-11-19-00-02-25

Bonjour à tous,

Nous assistons ces derniers mois à une accélération de la mutation sur notre planète Terre. En cette période de crise d’identité, l’humanité se trouve devant un seuil pour accéder à un nouveau niveau de conscience. Lors de l’approche de ce passage, nous sommes secoués par des fluctuations violentes qui correspondent à des états de conscience opposés avec des écarts de plus en plus importants entre d’une part des manifestations de fermeture ( gouvernements « protectionnistes », durcissement des conflits, problèmes migratoires à grande échelle, diminution du pouvoir d’achat et augmentation des inégalités..) et d’autre part une ouverture de plus en plus tangible de la majorité de nos concitoyens à des initiatives locales de changement ( l’appel des Colibris de Pierre Rhabi , l’intérêt grandissant pour le bien-être, la naturopathie, l’alimentation bio, l’éducation alternative…)

La vie est expérience. Cette expérience se déroule constamment à plusieurs niveaux de conscience à l’intérieur et à l’extérieur de nous.

Ces dysfonctionnements dans le monde ne font que refléter nos propres attitudes et comportements. Et ce changement de paradigme mondial à lieu en chacun de nous.  

Il consiste moins en une attitude d’opposition, d’accusation, d’indignation ou de combat contre un mal ou une maladie, mais plutôt en un accompagnement conscient et éclairé de ce changement qui est en train de se produire pour que la transition se fasse de façon la moins douloureuse, la moins destructrice possible.

Comme dans un hologramme chaque partie est à l’image du tout. En nous soignant nous-mêmes, nous guérissons le monde.

Depuis 5000 ans, l’Ayurvéda enseigne la connaissance et la découverte de soi. Elle encourage chacun à apprendre QUI il est, pourquoi nous devenons malades et comment nous pouvons changer notre vie pour vivre heureux et en bonne santé.

Cette science révèle l’interconnexion qui existe entre la peau, tous les éléments de notre corps et les processus vitaux que sont le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel. En cela elle rejoint le principe quantique d’univers interconnecté ( et le corps en tant que microcosme ).

Lorsque la maladie existe, cette médecine ne s’intéresse pas seulement aux symptômes mais considère la problématique dans sa globalité, elle cherche à rééquilibrer l’individu non seulement au niveau de son corps, mais aussi de son esprit et de son âme, en recréant l’harmonie et l’équilibre.

En cela, les Rishis ( les sages de l’Himalaya qui ont canalisé les principes de l’Ayurveda) avaient bien eu l’intuition d’un « corps quantique », composé d’énergie et d’informations, et d’un système d’échange intracellulaire de ces informations.

Aujourd’hui, la thérapie quantique prend différentes formes avec pourtant un dénominateur commun  : nous sommes tous créateurs de notre réalité, la matière n’est que de « la lumière condensée », et par conséquent, tout est vibration ( pensée, émotion, organe, objet, etc…), énergie et information.

Nous découvrons ainsi que la vie est la rencontre de l’Espace et du Temps, qu’il existe une Matrice originelle, depuis laquelle « les formes »naissent et meurent, que le monde est en création permanente et éternelle et que le fameux « big bang » n’est qu’un événement parmi d’autres 🙂

pas-de-temps

Les nouvelles thérapies quantiques s’appuient sur le champ vibratoire du cœur et sur le principe de « vide quantique ».

Le champ électromagnétique du cœur est le plus puissant de tous les organes du corps, 5.000 fois plus intense que celui du cerveau et s’étend de deux à quatre mètres autour du corps, c’est-à-dire que tous ceux qui nous entourent reçoivent l’information énergétique contenue dans notre cœur.  Les ondes cérébrales sont synchronisées avec ces variations du rythme cardiaque, c’est-à-dire que le cœur entraîne la tête !!

La conclusion en est que « l’ouverture du cœur » n’est pas une émotion, mais un état de conscience.

Ce que nous appelons saut quantique  serait en fait une interaction avec le vide qui permettrait l’émergence d’un nouveau paradigme…d’une nouvelle réalité.

fieldman

Nos croyances et nos programmes hérités ne seraient donc rien d’autre que des « formes-pensées », qui en créant une certaine fréquence créent notre réalité.

En les modifiant à leur origine, il est alors possible de créer de nouvelles situations de vie, ou de mettre fin à des répétitions ( situations ou pathologies chroniques).

Bien sur, cette prise de conscience ne peut plus nous laisser dans un état de victime, que ce soit au niveau collectif ou au niveau personnel.

L’invitation est donc de toujours augmenter notre niveau de responsabilité dans toutes les dimensions de notre vie.

L’invitation est de faire partie de « la solution » plutôt que de « la plainte ».

Soyons les acteurs de notre changement, dans nos relations, au sein de nos équipes de travail, dans notre lieu de vie, dans notre pays.

Mon travail d’accompagnement consiste à vous guider vers toujours plus d’autonomie, et toujours plus de possibilités de vivre une vie plus consciente et plus joyeuse 🙂

Je vous propose prochainement une immersion ayurvédique du 9 au 11 juin 2017. Pendant 3 jours, vous ferez l’expérience de cet état de conscience qui ouvre le champ des possibles, et vous permet d’être acteur de votre vie.

Il reste encore qq places…Soyez les bienvenus 😉

toutes les infos ICI

Namasté

Chrystelle

« Les phénomènes de la vie peuvent être comparés à un rêve, un fantasme, une bulle d’air, une ombre, la rosée miroitante, la lueur de l’éclair, et ainsi doivent-ils être contemplés. » Le Bouddha, dans le Sutra Immuable

 

 

 

 

 

Sommeil et Insomnie: les remèdes de l’Ayurveda

 

L’ayurveda recommande comme remède à l’insomnie :

De recevoir un massage abyangha relaxant une fois par mois.

De prendre de l’ASHWAGANDHA : En cas d’épuisement nerveux, de surmenage, de fatigue chronique, d’insomnie, d’anémie, de perte de mémoire ou maladies qui touchent la dégénérescence du cerveau, de convalescence, de faiblesse oculaire, de déficiences des tissus (sclérose en plaques, rhumatisme, stérilité masculine ou éjaculation précoce, paralysie, baisse de libido autant au féminin qu’au masculin…), débalancements menstruels, ménopause, glycémie.

Préparation : Faire bouillir 1 c. à tablede racines d’ashwagandha dans 1/2 verre d’eau + 1/2 verre de lait végétal avec des épices (cardamome + gingembre + cannelle) jusqu’à ce que cela réduise de moitié. En cas de fatigue chronique ou insomnie chronique : Ashwagandha + noix de muscade 

Si vous choisissez de la poudre d’ashwagandha, 1 c. à thé ( voir onglet produits ayurvédiques ici )

à prendre 2 fois par jour, 60 min avant les repas ou 2 h après le repas

  • Massez vous les pieds avant de vous endormir, cela permet de ralentir le système nerveux.
  • L’huile de massage avec des racines d’ashwagandha améliore les tissus, augmente la résistance et tonifie l’ensemble des tissus et le système nerveux.

source : https://yoyogiretreats.wordpress.com/2017/01/23/sommeilinsomnie-plante-adaptogene/

Bon repos !

Chrystelle

Slow living

« Je pense que la carence de sommeil ou le manque d’un sommeil reposant et satisfaisant est l’un des plus gros problèmes contemporains de la santé. Un sommeil reposant est le seul moyen de réparer le système nerveux.

Après trois jours consécutifs sans sommeil, la réponse de stress est si élevée et la réponse du système immunitaire, si basse que toute la santé est en danger. Le métabolisme ne conçoit pas qu’on se mette dans une situation aussi stressante sans être soumis à des conditions de vie menaçantes. Alors même que le corps est complètement épuisé, il va garder comme priorité de rester hypervigilant tout simplement parce que, dans l’histoire de l’évolution de notre espèce, la seule condition qui requiert une telle réponse est d’être poursuivi par un prédateur. Le moindre bruit active un signal d’alarme – pour éviter une menace potentielle – la branche d’un arbre qui frotte sur le…

View original post 756 mots de plus

L’accueil de Soi grâce au Yoga et à la Cnv :-)

lechangement

Namasté

Je vous souhaite une année 2017 à la hauteur de vos aspirations…je vous souhaite la douceur, l’accueil de tout votre Être et la Bienveillance infinie 😉

J’ai eu envie aujourd’hui de vous interpeller sur les liens étroits entre Yoga et Communication non violente. Vous savez peut-être que Marshall Rosenberg, fondateur de la Cnv, s’est beaucoup inspiré de Gandhi et du principe Ahimsa ( terme sanscrit qui signifie non violence et bienveillance pour tout être vivant ) de la culture hindouiste.

En CNV ce ne sont pas tant les mots qui sont importants. En yoga ce n’est pas tant la souplesse ou la difficulté de la posture qui est importante.

Les deux processus se retrouvent dans la même primauté de l’attitude d’attention persistante, d’écoute et d’accueil

Chacun peut appliquer les phases de la CNV comme une méthode de communication, mais ce qui fait que cela devient de la CNV c’est la Présence, l’attention réelle à l’autre, à qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il ressent, ce dont il a besoin, ce qu’il demande et aussi l’attention à soi-même.

Chacun peut faire du stretching (et les étirements ne sont pas forcément néfastes pour le corps), mais ce qui fait que l’exercice est qualifié de yoga c’est la présence, l’attention réelle à ce que je vis, à qui je suis, ce que je ressens, ce que je fais et, une fois transposé au quotidien, l’attention à l’autre.

La CNV n’a pas l’intention d’amener l’autre quelque part. Ce n’est pas une technique de manipulation.

Le yoga ne vise pas à donner un corps parfait (exempt de maladie et de vieillissement), ce n’est pas une technique athlétique.

Leur force principale réside dans le lâcher prise.

En CNV, il s’agit de lâcher les stratégies, les moyens, l’esprit de manipulation. En yoga, les objectifs, l’idée de performance, l’esprit de compétition.

L’essentiel est d’établir la relation avec soi-même et avec l’autre, ou l’Autre ou le Soi, pour notre plus grand bonheur et de répondre à une aspiration profonde de connexions, de plénitude et de non-séparation.

Les choses les plus compliquées sont constituées d’éléments simples. Mais les choses simples ne sont pas forcément faciles à accomplir.

En yoga, il est un certain stade où le corps est porté. La position devient naturelle ou bien la tension est telle qu’il faut lâcher.

Pour vivre pleinement la CNV, il est aussi nécessaire de lâcher la méthode, de devenir naturel et de se laisser porter.

Le yoga et la CNV représentent des occasions d’apprendre à prendre conscience et à identifier nos besoins.

Après chaque exercice, un temps est consacré à observer la sensation produite par la posture (dans le corps ou sur le mental).

La conscience du ressenti, durant et après la posture permet d’apprécier la relation à soi-même, en lien direct avec la CNV.

telechargement

Se découvrir, c’est beaucoup jouer avec ses limites, les apprivoiser,  les accepter.

Chercher à dépasser ses limites à force de volonté, aboutit à créer des exigences et des résistances contreproductives corporellement et, en CNV, quand l’objectif devient d’emmener l’autre quelque part, à le manipuler ou à le forcer.

L’accueil de la limite, vécue comme respect de soi ou de l’autre (dans la CNV et le yoga) apporte l’apaisement et des possibilités d’épanouissement. Il amène aussi l’abandon de la performance, du désir de prouver une capacité ou une valeur. Il amène encore à ne plus défendre une image ou une croyance. Cela permet d’apprécier la flexibilité, la mobilité des limites qui changent au gré des circonstances et du lâcher prise.

La finalité d’une écoute respectueuse de soi c’est d’arriver à agir dans un tel respect de ses limites qu’elles seront toujours approchées mais jamais atteintes.

Un critère essentiel des exercices de yoga est d’être dans la sensation, attentif aux perceptions, ce qui libère l’esprit, ralenti le flot des pensées, permet au corps de récupérer.

L’empathie nécessite au niveau corporel un espace de disponibilité par un centrage interne avec apaisement et immobilité, pour devenir sensible au rythme de l’autre, et enfin pour pouvoir se décentrer et accueillir l’autre.

L’empathie s’accompagne de la synchronisation des rythmes de deux protagonistes, tant au niveau de la gestuelle, que de la respiration ou de la voix.

La tranquillité de l’assise du yoga aide à adopter le rythme, généralement lent, de ce qui est vivant en profondeur.

Yoga et CNV cultivent la lenteur, savourent le rythme de la vie dans sa nature non précipitée, ils développent le lien avec le mouvement lent de la vie.

En yoga, pas besoin de posture élaborée, ni de souplesse, ni de performance.

En CNV, pas besoin de vocabulaire encyclopédique ou académique.

Pour percevoir les émotions une certaine détente est nécessaire afin de diminuer le filtre des tensions internes.

La volonté intrusive ou abusive risque de gâcher le plaisir, de couper la communication authentique, de léser le corps  en yoga, de se répercuter au niveau psychosomatique en CNV.

La détente permet de garder le sourire dans une posture de tonus musculaire et de la vivre avec plaisir, tout en appréciant les bienfaits.

Elle permet aussi de rester à l’écoute de soi et des autres en situation de conflit.

La CNV développe la capacité à vivre le conflit, à y trouver une source de vie.

La fuite, l’évitement du conflit perpétue la tension qui est à l’origine de la violence. Cette violence peut se diriger vers l’extérieur ou être somatisée.

En yoga, être détendu c’est voir les tensions et les accepter.

En CNV, le non-jugement c’est l’accueil des jugements.

Les tensions physiques et psychiques sont révélatrices des mêmes schémas.

L’attention au corps est une opportunité de prise de conscience de l’état global de l’individu, émotionnel et psychique, aux vues de l’incidence d’un niveau sur l’autre.

Prêter attention aux états psychiques, émotionnels et corporels et vérifier leur adéquation, leur équilibre, pour mieux répondre aux besoins de l’instant.

La CNV et le yoga mènent conjointement l’humain vers son accomplissement et la connaissance de soi.

En yoga et en CNV ne pas vouloir emmener l’autre ni soi-même quelque part, lâcher prise, abandonner la performance, le perfectionnement, l’exigence, n’empêchent pas l’activité, l’affirmation et l’engagement.

C’est le détachement envers le résultat qui permet la souplesse nécessaire au mouvement et l’écoute nécessaire à la communication.

source :Jean-Phillipe faure et Rémi Leseigneur – juin 2011 – http://www.voie-de-l-ecoute.com/

Si vous souhaitez en savoir plus sur la CNV, je vous invite à lire « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs » de Marshall B. Rosenberg, pour vous donner une idée claire du processus.

La CNV étant un processus qui se pratique, avant tout, si vous souhaitez entrer dans le vivant de ce processus, vous pourrez suivre l’une des formations animées par des formateurs et formatrices certifiés du CNVC :
– En France : http://www.cnvformations.fr
– En Belgique : http://www.cnvbelgique.be
– En Suisse : http://www.cnvsuisse.ch

L’actualité de Corps à Coeur :

  • Stage Yoga/Tantra et Cure ayurvédique au Kérala : du 4 au 19 fevrier 2017 – complet
  • Stage : Initiation à L’Ayurveda et au massage Abyanga du 24 au 26 mars 2017 – reste 6 places
  • Stage : Initiation à L’Ayurveda et au massage Abyanga du 9 au 11 juin 2017 – inscriptions ouvertes ( places limitées).

A venir : Stage résidentiel d’été en Juillet – Randonnée / Yoga / Ayurveda dans les hautes Alpes 🙂

Voyage dans l’himalaya en fev 2018 – Yoga/Ayurveda/trek – Retour aux sources sacrées du Gange